NIEDERNAI - SON PATRIMOINE
Anciennes maisons
Ensemble de bâtiments restaurés au XIXe siècle pour le baron de Reinach sur des vestiges du XVIe siècle.
Récit du comte René Le Pays du Teilleul en 1936 sur le château de Niedernai.
Récit du comte René Le Pays du Teilleul en 1937 sur Niedernai, village fortifié.
Inventaire topographique établi en 1979 par la Région Alsace.
Au nombre de trois en 1652, ils ont aujourd’hui disparus - texte de Claude Ruscher.
Inventaire topographique établi en 1979 par la Région Alsace. Située au lieu-dit «Todtenbreitel», le séchoir date de 1842 et le logis de 1870.
Eglise St Maximin - Chapelle de la Vierge (du cimetière) - Chapelle Ste Barbe (actuelle école primaire)
Conservé au musée de l’Oeuvre de Notre-Dame à Strasbourg. Constitué de 13 statuettes datant des alentours de 1430.
En place sur l’autel Ste Barbe de l’église de Niedernai jusqu’aux années 1940, la statue avait, depuis, disparue. Retrouvée en 2007, elle est à nouveau à sa place sur un autel latéral.
Ancien prieuré aujourd’hui disparu. Eglise mère de Niedernai à son époque. Détruit par un incendie en 1785.
Ancien village, appelé Vigenhege en 1178, disparu et incorporé à la ville d’Obernai au XIVe siècle.
Costume traditionnel alsacien des habitants de Niedernai et d’ailleurs - texte de Claude Ruscher.
La plus petite de 1846 et les deux autres de 1923.
Ancienne maison du garde du Junckerbruch et ferme (disparue) occupée par des anabatistes et en dernier par la famille Neumann de Meistratzheim
Les 10 calvaires situés sur le ban de Niedernai